Home Info Articles POLITIQUE / Le parti unifie rhdp voit le jour sans le pdci
0

POLITIQUE / Le parti unifie rhdp voit le jour sans le pdci

376
0

C’est l’épilogue d’une série de faits  qui  ont  agité la scène  politique ivoirienne ces dernières semaines. Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et Paix (RHDP), n’est plus un groupement de partis politiques. C’est un parti créé  à l’issue  d’une Assemblée Générale Constitutive.

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, (PDCI), principal allié du Rassemblement Des Républicains (RDR) au pouvoir, ne s’est pas senti concerné par cette Assemblée  Générale Constitutive du parti unifié  RHDP. Son président Henri KONAN Bédié a d’ailleurs menacé d’exclure les militants du PDCI qui y prendraient part. A l’exception de certains cadres du parti à savoir  le Vice- Président Daniel Kablan Duncan,  Charles Koffi Diby, le président du Conseil Economique, Social et environnemental, Patrick Achi, le Secrétaire général de la Présidence et de Siandou Fofana,  Ministre du tourisme et des loisirs. Ce,  en qualité d’ « observateurs » seulement.

En leur présence, le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, élu président du RHDP, a déploré la démarche du PDCI, dont le Bureau Politique a certes endossé le parti unifié, mais différé l’adoption de ses statuts après la présidentielle  de 2020 : «  les congrès de nos différents partis ont adoptés les statuts du parti unifié à l’exception du PDCI, qui a prévu de les examiner au cours de son prochain congrès après 2020. Après 2020, cela veux dire après les élections présidentielles. Cela n’est acceptable ».

Pour Alassane Ouattara, la démarche de l’allié est d’autant plus inacceptable, qu’elle met à mal la cohésion au sein du  RHDP, à l’approche des élections municipales et de la présidentielle de 2020. C’est pourquoi il a appelé son allié le président Henri Konan Bédié, à ne pas cautionner  la division : «  Nous sommes les enfants de Feu Félix Houphouët-Boigny. Nous  devons rester ensemble. Nous devons préparer ensemble l’élection présidentielle de 2020. Nous ne devons pas accepter de nous diviser. Nous devons aller en RHDP à toutes élections.  Que se soient les prochaines élections municipales, régionales et surtout la prochaine élection présidentielle ».

 La porte de RHDP reste ouverte pour le PDCI. 

L’Assemblée Générale constitutive du RHDP, s’est également réjouie de la mise en place des organes du parti, à en croire « la déclaration du parti », lue par le  Dr Albert Mabri  Toikeusse, 2e  Vice-président du RHDP derrière la grande chancelière Henriette Dagri Diabaté, Vice-présidente du RHDP. L’Assemblée générale à également donné  mandat au Président du RHDP, le Président Alassane Ouattara, afin de poursuivre les discussions avec le président Henri Konan Bédié. De son côté, le meneur du mouvement pro RHDP au sein PDCI, le Ministre Adjoumani Kobenan, s’est dit optimiste quand à une adhésion imminente du PDCI, au RHDP.

La présence de hauts cadres du vieux parti, mandatés par le président Henri Konan Bédié à titre d’ « observateurs » étant pour lui « un signe d’espoir ».

Si cette Assemblée générale a gagné la pari de la mobilisation, on retiendra surtout de cette cérémonie l’annonce du Président Alassane Ouattara de sa volonté de transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020 : « Nous devons travailler, le président Bédié et moi, main dans la main, pour transférer  le pouvoir à de  nouvelles générations en 2020 », a déclaré le président du RHDP , ajoutant en citant  Roosevelt, que  chacun à la possibilité de servir son pays, «  mais tous ne le servent pas de la même façon » . 

 

Armand Blédou
wilfridarmand@gmail.com

(376)

VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plaît, attendez...

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES INFOS DU MOMENT

Voulez-vous être informé lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à le savoir.