Home Info Articles INCENDIE DE LA MAIRIE DU PLATEAU : A QUI PROFITE LE CRIME
INCENDIE DE LA MAIRIE DU PLATEAU : A QUI PROFITE LE CRIME
0

INCENDIE DE LA MAIRIE DU PLATEAU : A QUI PROFITE LE CRIME

13
0

Sur les réseaux sociaux et dans les rues de la capitale, la question est sur toutes les lèvres. Qui a bien pu mettre le  feu aux services des archives de la mairie du Plateau ?

Les événements se sont déroulés dans la nuit du 12 au 13 décembre 2018. Autour de 1h , un violent incendie s’est déclenché dans les locaux de la mairie du Plateau, rapportent des sources concordantes. Première victime, l’aile accueillant le service des archives. Une bien curieuse coïncidence à l’analyse des circonstances et du contexte qui entoure ce événement .

De fait, ce jeudi 13 Décembre 2018, Ehouo Jaques, le Maire élu de la commune du Plateau à l’issue de la dernière élection municipale d’octobre devait être installé officiellement et ainsi prendre le contrôle  de la plus juteuse commune d’Abidjan. Sauf que,  ce dernier est visé par une plainte déposé devant le procureur la veille même de la date de son investiture. Il lui est reproché un détournement de fonds portant sur la somme de 6 milliards de FCFA, grâce à des gré à gré  opérés sur des marchés attribués par la mairie du Plateau à des entreprises  de 2014 à 2018, sous l’autorité de  l’ancien Maire Noël Akossi Bendjo, dont il était l’homme lige.

Le dernier cité , on s’en souvient,  avait été éjecté du siège de Maire du Plateau, pour des  << malversations dans la gestion des fonds de la cité  et du faux en écriture>> supposés, comme l’avait révélé un audit commandité par le gouvernement. Il s’est depuis contraint à l’exil d’où il  ne cesse de crier au chantage politique. Le PDCI RDA auquel il appartient , clamait alors son ambition de s’affranchir du groupement politique RHDP au pouvoir . Cet incendie aiguise donc à juste titre la curiosité des ivoiriens qui écartent d’emblée la piste d’un accident. D’autant plus que les  parties ne cessent de se renvoyer la balle. Pour les partisans de Jaques Ehouo, leurs adversaires politiques auraient  mis le feu au service des archives de la mairie du plateau en vue de faire disparaitre les races pouvant démentir les accusations portées lui, vu qu’il n’auront plus le contrôle de la mairie du Plateau après son installation. Alors que  l’équipe sortante qui assure l’intérim jusque là , rétorque que  Ehouo Jaques aurait commandité cet incendie en vue d’effacer toutes traces de sa culpabilité dans les détournements dont il est accusé. On attend les conclusions de l’enquête pour en savoir davantage.

Armand BLEDOU

(13)

LAISSE TON COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plaît, attendez...

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES INFOS DU MOMENT

Voulez-vous être informé lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et votre nom ci-dessous pour être le premier à le savoir.